"Il est assez reconnu que la poésie filmée décourage de lire les poètes. L'intéressé généralement figé dans une pose hiératique (...) offre presque toujours un spectacle d'ennui et de présomption. Mais cette rhétorique de la caméra (...) peut quelquefois être déjouée. Ainsi, pour donner à voir la poésie actuelle, sans frontières, Guy Darol (critique littéraire et écrivain ) et Bernard Loyal (producteur et cinéaste )se sont associés autour d'un projet audiovisuel, L'oeil du poème, qui rompt résolument avec l'imagerie convenue.

Des films courts (5 minutes chacun) recomposent l'environnement du poème ou évoquent, souvent avec une séduisante ingéniosité technique, la matière imaginaire ou vécue qui rythme l'écriture. Cette série veut couvrir la production poétique internationale, du moins celle qui témoigne à partir des années 40 d'un renouvellement des formes et des styles.

En proposant des vidéos sur les poètes, Guy Darol et Bernard Loyal offrent des documents doublement significatifs d'une époque; d'une part ils montrent le travail de recherche sur les images et d'autre part ils enregistrent la variété des écritures survenues après la période la plus marquante dans l'histoire de ce siècle : le surréalisme.

L'oeil du poème n'étant pas livré comme une anthologie, il fera paraître, au fil du temps, des regroupements successifs de portraits. Huit d'entre eux sont actuellement visibles (Jean-Michel Maulpoix, Jean L'Anselme, Frank Venaille, Dominique Fourcade, Pierre Dhainaut, Lorand Gaspar, Yves Martin, Pierre Dalle Nogare ) Ils pourront être prochainement visionnés dans les bibliothèques publiques de France .

Une première projection aura lieu à la Maison des Ecrivains."

Serge Safran

                                                                                         Retour